Association Philiki (présentation)

ASSOCIATION « PHILIKI »

Bienvenue sur le site de l’association  « Philiki – Association pour le développement des échanges culturels franco-grecs ».

« PHILIKI » est une association régie par la loi de 1901.

Notre association a pour objet :

–    de favoriser les échanges culturels franco-grecs;
–    de développer l’amitié entre la France et ses régions d’une part, et les pays ou régions de culture grecque d’autre part;
–    de cultiver et développer la connaissance de l’art, de la littérature, de la musique et du cinéma grecs en France, et français dans les pays ou régions de culture grecque, qui s’entend ici en général, sans limite d’espace ni d’époque;
–    la diffusion de documents et toutes activités conformes à l’objet sus-visé.

***

Quelques-uns des événements que « PHILIKI » a initiés ou auxquels « PHILIKI » a contribué ou participé, à ses débuts :

LA POESIE ET LA MUSIQUE GRECQUE S’INVITENT AU
PRINTEMPS DES POETES DE LESCAR 2011

festival mars 2011 093-

festival- mars 2011 073-

festival mars 2011 091-

affichedefinitive-petite

Tant la soirée du 11 mars 2011 que le concert du 12 mars 2011 sont un partenariat entre PHILIKI, l’association EURO GRECE FRANCE et la Mairie de Lescar.

Présentation du spectacle du 12 mars 2011 à 20H30 à Lescar.

C’est le groupe PHILIA de Montpellier qui s’est produit sur scène pour nous raconter avec la passion qui l’anime, ce que représente la poésie grecque dans la vie quotidienne du peuple grec. Au travers de récits anecdotiques, de chansons, de poèmes récités en français, mais en grec aussi, de projections photographiques, PHILIA a décortiqué avec talent la place importante qu’occupe la poésie contemporaine grecque dans la vie de tous les jours, en sachant que cette poésie est chantée de la même manière que nous chanterions les poèmes de Rimbaud, Baudelaire ou Mallarmé.

Pour cela 5 grandes figures emblématiques de la Grèce ont été évoquées ainsi que leurs œuvres : Constantin Cavafy, Odysseas Elytis, Georges Seferis, Yannis Ritsos et Nikos Gatsos. Deux d’entre eux furent couronnés par le prix Nobel de littérature, fait unique dans l’histoire littéraire de la Grèce. Toujours ces poèmes sont le reflet de l’exil, la mort, l’incarcération, l’espoir de la liberté, dans ce pays qui durant de longues années, eut à subir le tyrannisme et la dictature et qui sans cesse dut lutter pour recouvrer cette « elefteria » ( liberté) tant espérée…..

Le groupe PHILIA est né au début des années 80 de la rencontre de 2 amis aux racines hellènes : Yola Mantzavinos et Mikhalis Diniakos. Partageant le même amour pour la chanson, ils décidèrent d’unir leur voix auxquelles vint s’adjoindre celle de Kiriaki. Ce trio sympathique se fit l’interprète de ces chants traditionnels qui sont sur toutes les lèvres du peuple grec. Plus tard Michel Odoul vint leur prêter et sa guitare et sa voix, et puis, comme il n’est pas de musique grecque sans bouzouki, Dimitri Mastrogioglou vint se joindre à eux. Grâce à ce musicien de talent, l’homogénéité de l’ensemble donnait enfin à ce groupe toute la crédibilité d’un talent indiscutable.

Le spectacle nous a été donné de voir, a réuni pour la circonstance Yola, Kiriaki, Mikhalis, Michel et Grekis qui ont prêté avec talent, leur voix, leurs chansons, leur poèmes, leurs musiques pour illustrer ce bel hommage à la poésie grecque contemporaine. Noublions pas de citer Joëlle Gervais qui par le choix de css photos a agrémenté agréablement le spectacle présenté.

Un moment à ne pas manquer pour les amoureux de la Grèce.

Le 28/01/2011 SOIREE THEMATIQUE PHILIKI:
« L’ODYSSEE DES GRECS DE RUSSIE »

Dans la salle de projection de 100 places de la Médiathèque de Billère
S’est tenue une soirée sur les « Grecs pontiques », avec le concours de l’association Philiki

Au programme :

– présentation des Grecs pontiques, leur histoire, leur folklore, leur exil en Russie et en Asie centrale, leur venue en Grèce, leur place dans la littérature et le cinéma grecs

LE BILAN DU FESTIVAL DU CINEMA GREC DE PAU 2009
5 FILMS – 1 CONCERT – 1 EXPOSITION – 2 CONFERENCES

DU 24 AU 28 SEPTEMBRE 2009 – AU CINEMA LE MELIES
EN PARTENARIAT AVEC L’ASSOCIATION PHILIKI

UN FESTIVAL DE LA CULTURE GRECQUE, UNE PREMIERE A PAU

BALNAVIKO TRIO EN CONCERT A PAU…

balna290909_clairLe groupe Balnaviko Trio sur la scène du Méliès… (photo P. L.)

balna260909-2.jpg… devant plus de 150 spectateurs enthousiasmés par la qualité du spectacle. (photo H. Régnier)

balna260909-recadre.jpg(photo H. Régnier)

balna_sallut260909.jpgBalnaviko Trio :
Kevin Balzan (baglama grec, bouzouki, chant), Ian Balzan (bouzouki, oud et chant),
et Jean-Pierre Santos (guitare) – (photo B. Sipolis)

Le site myspace de Balnaviko : http://www.myspace.com/balnaviko

PREMIER BILAN.

Le premier festival du cinéma grec à Pau s’est révélé un véritable succès, en plus de constituer une première, avec son concert, ses cinq films, ses deux conférences et son exposition.

Cet événement qui s’est déroulé du 24 au 28 septembre 2009 au Cinéma Le Méliès, en partenariat et sur une idée de l’association Philiki, a réuni plusieurs centaines de spectateurs, dont plus de 150 uniquement pour le concert du 26 septembre 2009.

Loin des clichés, cette manifestation a osé proposer une musique de qualité et un cinéma contemporain parfois difficile. Force est de constater que le public palois a été au rendez-vous.

QUELQUES VIDEOS DU CONCERT (qualité de video parfois moyenne mais… c’est d’abord la musique qui compte):

  (video P.L.)

(video P.L.)


(video B. Sipolis)

L’AFFICHE :

CINEMA GREC

* LE GROUPE BALNAVIKO TRIO, PAR BALNAVIKO TRIO :

Voila déjà plus de 5 ans que le groupe BALNAVIKO existe. C’est à Toulouse qu’ils commencent d’abord à jouer le rébétiko, ce « blues des bas-fonds », dans les rues avec une guitare et un bouzouki.

Bientôt rejoints par d’autres musiciens de tous bords et multipliant les échanges avec la Grèce, BALNAVIKO cherche à diffuser une culture à laquelle ses musiciens n’ont su rester insensibles. Le sentiment de cette musique n’a pu que s’enrichir de leurs origines variées, tout en gardant son indispensable part d’authenticité. Loin du sirtaki, leur spectacle montre une Grèce jeune, nostalgique mais énergique.

A Pau, les frères Ian et Kevin Balzan au chant, bouzouki et baglama grec étaient accompagnés à la guitare par Jean-Pierre Santos, un compagnon d’armes de la première heure.

* Un genre musical ; le « Rébétiko »

Nous connaissons presque tous un morceau de Rébétiko sans le savoir : « Misirlou ».

Ce morceau fut interprété par le chanteur grec Patrinos à la fin des années 1920, puis enregistré par le gréco-américain Nick Roubanis, avant d’être repris en accéléré par le guitariste surf-rock Dick Dale dans les années 60… pour atterrir dans les années 90 sur la bande originale du film « Pulp Fiction » de Quentin Tarantino, puis de « Taxi », le film de Gérard Pirès produit par Luc Besson!

Le Rébétiko est un genre musical grec qui s’est développé dans les quartiers populaires des grandes villes de la mer Egée dans les années 1920. C’est une musique urbaine qui dépasse largement le champ de la musique traditionnelle. La musique grecque contemporaine s’y abreuve encore.
On compare souvent le Rébétiko au blues ou au fado parce qu’il exprime l’âme du petit peuple, mais il en diffère beaucoup musicalement. Les sonorités du Rébétiko savent mêler, quand il le faut, l’énergie des poètes et l’ironique légèreté de ceux qui n’ont rien à perdre. (P. L.)

* LES CONFERENCES :

loiseau250909(Pierre Loiseau – photo P.L.)

nikolouzos280909(Michael Nikolouzos – photo Effie Nikolouzos)

Ce festival du cinéma grec, c’était aussi deux conférences:

– l’une de Pierre Loiseau sur l’histoire de la langue grecque, agrémentée de cartes et de représentations des différents syllabaires et alphabets grecs, retraçant comment celle-ci s’est développée depuis l’antiquité pour atteindre les oreilles des spectateurs du Cinéma Le Méliès;

– l’autre de Michael Nikolouzos sur l’histoire du cinéma grec, retraçant les étapes majeures de ce cinéma européen, depuis qu’un correspondant de la firme française Gaumont y fit les premières images jamais tournées en Grèce, en passant par le très osé « Daphnis et Chloé » d’Orestis Laskos (tourné en 1931, et qui semble être le premier film européen montrant des amants nus), par le célèbre « Zorba » du Chypriote Cacoyannis (1964), ou encore par les films d’Angélopoulos, pour finir par « Canine » de Yorgos Lanthimos (2009)…

* L’EXPO :

Le festival s’est ouvert le 24 septembre 2009 sur le vernissage de l’exposition des oeuvres de trois artistes, après un mot d’accueil de Panayiotis Lipsos sur l’association PHILIKI et sur les échanges culturels franco-grecs; pour en savoir plus sur les trois artistes qui ont exposé : www.auger-aribit.com, http://www.arts-symorias.com/index.php?page=102&d=ebrunet, lipsos.eu.

Le vernissage était organisé avec l’aide du restaurant « La fiancée du désert » à Pau. De nombreux commerçants ont relayé l’événement en acceptant affiches et flyers, parmi lesquels le bar « l’Imparfait » à Pau.

* LES FILMS :

Les films projetés (dont deux avant-premières), n’ont laissé personne indifférent. C’était là une des caractéristiques de cette semaine grecque : loin d’une Grèce touristique, les spectateurs ont eu droit à un cinéma contemporain, urbain et complexe.

Eléni a réuni ceux qui voient en Angélopoulos l’un des meilleurs conteurs de la difficile histoire des Grecs au 20e siècle, telle qu’elle peut être ressentie à travers l’âme et la chair d’une famille. Près de 3 heures, et certains affirment que deux films pourraient facilement tenir dans celui-ci; mais Théo Angélopoulos ne trahit personne, lui qui n’a jamais caché son goût pour la contemplation. Un film beau. En bref, le chef d’oeuvre d’un grand maître qui se mérite.

cinemagrecpaueleniLa jeune génération a frappé fort. Avec Canine d’abord, sorti au Méliès avant sa sortie en Grèce : un film difficile puisque le spectateur est invité à assister pas à pas à un huis clos où la violence psychologique et l’absurde le poussent jusqu’à ses derniers retranchements. On sort de Canine avec la gueule de bois. Les heures passant, le film digéré, l’on comprend pourquoi il a obtenu le prix « un certain regard » et le prix du jeune jury à Cannes : sur dix films vus d’affilée, Canine vous marquera au fer rouge, que vous le vouliez ou pas, que vous l’aimiez ou pas. Le genre de films qui ne cherche pas à être agréable au spectateur (c’est un euphémisme). C’est là sa force. Un parti pris, une parabole sur l’enfermement, la société, et la relativité de toute norme imposée de source humaine en général. Ames sensibles s’abstenir.

L’attaque de la Moussaka géante a ravi les fans de séries z (ou de surréalisme cinématographique, en un sens) et tous ceux qui étaient prêts à jouer le jeu, à coups d’humour trash et de 1000ème degré. Rien à voir avec Strella, du même réalisateur qui y révèle les mêmes obsessions, mais dans un registre qui renouvelle Œdipe roi. Un film pour public averti, et dont la morale finale, comme certaines exagérations, peuvent ne pas être partagées; extrêmement dérangeant, il trouvera son public.

Quant à Mariage à la grecque, film américain en V.O. dont le scénario est l’oeuvre d’une gréco-canadienne, il a bien rempli sa mission : agrémenter l’après-concert de Balnaviko Trio de grands éclats de rire, sur fond d’auto-dérision.

commentaires sur les films : P. L. (les commentaires n’engagent pas tous les membres de l’association; évidemment de nombreux avis très différents se sont exprimés sur les différents films)

Plus de précisions sur les films à la rubrique « activité » comprenant les archives des événements passés : ici.

Remerciements à tous ceux qui ont aidé l’association « PHILIKI », ainsi qu’à l’équipe du Méliès, et à Michel Ribodeau de l’association « Le grenier musical ».

***

REMONTER

Merci de signaler un lien cassé ou une image ne s’affichant plus.

Droits d’auteur :
Si vous souhaitez citer ce billet paru sur le blog philiki.org (philiki.wordpress.com), ou en reproduire le contenu, merci d’en contacter l’auteur via les commentaires, pour autorisation (ces commentaires ne seront pas vus du public). Merci de respecter le travail des autres.
Si au contraire malgré notre vigilance, vous estimez qu’un billet reproduisant votre travail a excédé sans votre autorisation le droit de citation ou de reproduction pour information prévu par la Loi française, merci également de nous contacter pour retrait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


< radios de Grèce & de Chypre

< TV : Chypre, Dodécanèse, Crète

Articles récents
%d blogueurs aiment cette page :