Traditions de Pâques sous le ciel des Pyrénées

Traditions de la Pâque orthodoxe sous le regard des montagnes pyrénéennes. Béarn. – un clic pour agrandir

Pour les orthodoxes grecs, et les orthodoxes en général, Pâques est une fête bien plus importante que Noël.

C’est aussi une source de traditions familiales, associées à certaines habitudes alimentaires.

L’une des plus répandues est celle des oeufs rouges.*

Et peu importe le degré de dévotion de chacun. Qu’ils soient croyants ou non croyants, agnostiques, athées, néo-païens, qu’ils se rendent à l’église ou qu’ils restent chez eux le dimanche de Pâques, les Grecs (ou ceux qui restent attachés à leurs origines grecques) échapperont difficilement à cette ancienne coutume, symbole de résurrection et donc de renouveau.

Au cours de l’ère pré-chrétienne, l’oeuf aurait déjà symbolisé la vie. La couleur rouge rappellerait le sang du Christ avant la résurrection.

Il est de tradition de jouer en frappant un oeuf contre l’autre; le gagnant, celui dont l’oeuf ne s’est pas brisé, remporte l’oeuf du perdant.

 Pour teindre les oeufs, il faut d’abord se procurer une teinture à usage alimentaire spéciale. On en trouve en Grèce, à Chypre, dans d’autres pays orthodoxes et ailleurs, dans certains magasins spécialisés ou sur des sites spécialisés.

Diverses méthodes permettent de décorer l’oeuf de motifs au moment de le teindre.

De nos jours, d’autres couleurs sont parfois utilisées.

Dans le monde orthodoxe, diverses variantes de cette tradition existent, selon les pays ou les régions.

*Comment procéder : pour un sachet de trente oeufs, il faut laver les oeufs, les faire bouillir doucement pour ne pas qu’ils se brisent, les laisser refroidir et reprendre la température ambiante; puis dans une casserole, verser un litre et demi d’eau à 30°, quatre cuillères à soupe de vinaigre de vin, le sachet de teinture pour oeufs; on positionne ensuite les oeufs durs trois minutes dans ce mélange, avant de laisser sécher.

A Chypre la Flaouna (au pluriel Flaounes) est une spécialité traditionnellement associée aux fêtes de Pâques. La garniture est principalement à base de fromage chypriote.

 

PL

Droits d’auteur :
Si vous souhaitez citer ce billet paru sur le blog philiki.org (philiki.wordpress.com), ou en reproduire le contenu, merci d’en contacter l’auteur via les commentaires, pour autorisation (ces commentaires ne seront pas vus du public). Merci de respecter le travail des autres.
Si au contraire malgré notre vigilance, vous estimez qu’un billet reproduisant votre travail a excédé sans votre autorisation le droit de citation ou de reproduction pour information prévu par la Loi française, merci également de nous contacter pour retrait.
Publicités
Publié dans θ / Cuisine Μαγειρική, ο / Pau Béarn Pays basque Πω Μπεάρν Χώρα των Βάσκων
One comment on “Traditions de Pâques sous le ciel des Pyrénées
  1. jean-pierre dit :

    ΚΑΛΟ ΠΑΣΧΑ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


< radios de Grèce & de Chypre

< TV : Chypre, Dodécanèse, Crète

Articles récents
%d blogueurs aiment cette page :