La littérature grecque sur Internet – livres audio, livres libres de droits, commandes en ligne Η Ελληνική λογοτεχνία στο Διαδίκτυο – ομιλούντα βιβλία, βιβλία ελεύθερα πνευματικών δικαιωμάτων, παραγγελίες στο Διαδίκτυο (mis à jour août 2017)

makrigiannisPhotoPL_philikiorg

Les Mémoires du Général Makriyannis ont fait l’objet d’une traduction en français de Denis Kohler, parue aux Editions Albin Michel. Elles ont aussi été diffusées en livre audio (en grec)

Livres libres de droit en grec

Notre choix se porte sur la remarquable liste de livres libres de droit du site grec 24grammata :

http://www.24grammata.com/?page_id=6279

Et sur la librairie en ligne de l’Université de Crète, « Anémi », avec la recherche par mots du titre ou par auteur :

http://anemi.lib.uoc.gr/

Parmi ses joyaux, l’épopée médiévale de Digénis Akritas, traduite en français, disponible ici :

http://anemi.lib.uoc.gr/metadata/a/e/6/metadata-149-0000033.tkl

Et pour certains classiques, et sa simplicité d’utilisation, la bibliothèque en ligne du site Myriovivlos.gr :

http://www.myriobiblos.gr/

Voir aussi :

Découvrir la littérature grecque grâce à Emile Legrand

https://philiki.org/2016/08/18/decouvrir-la-litterature-grecque-grace-a-emile-legrand/

Livres audio en français

Ecouter l’Iliade, plutôt que de la lire, c’est revenir aux sources de l’épopée.

Les gens de lettres considèrent en général qu’elle a été transmise par la parole, avant d’être fixée par écrit. On se plait à s’imaginer, accourant vers l’aède pour l’entendre chanter la colère d’Achille… Plus prosaïquement, des « livres lus » sont aujourd’hui assez facilement accessibles sur Internet.

Pour la langue française il y a par exemple l’association « Des Livres à Lire et à Entendre », qui diffuse une lecture de la traduction de l’Iliade par Leconte de Lisle (1866) :

https://www.youtube.com/watch?v=0lSYxgnFLSw

Les oeuvres lues par ces bénévoles sont mises en ligne sur Youtube et répertoriées sur le site http://www.litteratureaudio.com/.

L’association diffuse ainsi plusieurs textes majeurs de la littérature grecque classique.

Livres audio en grec

Pour l’apprenti helléniste, il n’est pas dépourvu d’intérêt d’écouter en suivant le texte écrit. Quand on parle grec, cela n’est pas sans intérêt non plus.

L’équivalent pour la langue grecque serait le site isobitis.com

Celui-ci nécessite une inscription, assez simple à obtenir. Il suffit de se rendre sur l’onglet « Ομιλούντα βιβλία (Audiobooks) Υπηρεσία με εγγραφή », d’inscrire son mail et son pseudonyme, et d’attendre quelques jours que l’administrateur du site vous envoie le mail de validation. Une fois le mail reçu, il faut de choisir un mot de passe (créé pour l’occasion de préférence). Toutes les instructions sont ici (en grec) : http://isobitis.com/book/odigies.html

Si tout cela vous paraît compliqué, rassurez-vous : nombre de livres audio présents sur isobitis.com le sont aussi sur Youtube (en cherchant par exemple les mots « ομιλούντα βιβλία » ou un titre d’ouvrage – libre de droits bien sûr – dans le moteur de recherche de Youtube).

On y retrouve l’Iliade dans une adaptation en grec moderne lue par les actrices du Théâtre national de Grèce. Cette lecture ne recueille pas tous les suffrages, disons-le (le texte y semble noyé dans le jeu vocal des actrices – les goûts et les couleurs…). Difficile de savoir  si l’adaptation est libre de droits, pas sûr.

Vous craquerez en revanche pour la lecture des Mémoires du Général Makriyànnis – Τα απομνημονεύματα του Στρατηγού Μακρυγιάννη – disponibles en grec sur Youtube dans plusieurs versions, dont il est très difficile là aussi de savoir si elles sont libres de droit bien que le texte, qui date du 19ème siècle, le soit (nous attendons la réponse de la télévision publique grecque à ce sujet, et ferons en sorte d’en rendre une accessible depuis le blog en cas de réponse positive). Ce chef de guerre analphabète, orphelin d’un père tué par les bandes turco-albanaises, apprend à écrire à la fin de sa vie, afin de rédiger ses mémoires. Sa langue est un grec simple et populaire. Il livre un témoignage très vivant, très cru, de la guerre d’indépendance grecque (1821-1829). Il n’épargne personne, y compris dans son propre camp. On y lit la situation d’insécurité permanente dans laquelle était plongé le Péloponnèse sous domination ottomane, la misère qui conduisit sa mère à l’abandonner avant de se raviser, les efforts de certaines familles pour échapper aux rapts de femmes par les dignitaires ottomans locaux, les batailles de la révolte grecque, les actes d’héroïsme ou de bassesse provoqués par la guerre, cette époque où « être Grec » se disait « être Romain », « devenir Turc » (« τουρκεύω ») signifiait simplement « devenir musulman », où les alliances fragiles et contradictoires se succédaient, où l’idéalisme et l’héroïsme des patriotes grecs sincères étaient mis à mal par les groupes de brigands, par l’appât du gain des élites locales, ou par leur soumission aux puissances étrangères.  On découvre aussi cet éveil culturel. Voyant que  des guerriers grecs souhaitaient vendre à des étrangers deux statuettes antiques, le chef de guerre leur dit : « N’acceptez pas qu’elles quittent notre patrie. C’est pour cela que nous combattons. » Makriyannis nous prévient dès le début : nous n’avons le droit de juger ses écrits que si nous les avons lus jusqu’au bout ! Dont acte.

Soyez vigilants sur ces sites, et évitez les ouvrages récents ou les traductions récentes : en principe ils/elles ne sont pas libres de droit. Il est dur de vivre de son art, encore plus en Grèce. Achetez-les :

Librairies et bibliothèques en ligne

Il existe des librairies grecques en ligne tout à fait sérieuses et respectueuses de leurs clients, telles que :

La librairie IANOS

https://www.ianos.gr/

La librairie Politeia Βιβλιοπωλείο Πολιτεία

https://www.politeianet.gr/

Il y en a d’autres bien sûr (merci de nous les signaler en commentaire le cas échéant).

En général, les petites librairies font bien leur travail. Dans tous les cas il peut être utile de ne pas se contenter d’une commande en ligne et de privilégier le contact humain, le courriel ou le téléphone, pour s’assurer de la disponibilité des ouvrages. Il arrive que certaines librairies en ligne ne mettent pas immédiatement à jour leur site internet, qui ne reflète pas toujours l’état des stocks. Vous risquez alors de voir votre ouvrage arriver aux calendes (grecques bien sûr). Cette précaution vous évitera quelques mésaventures.

Les traductions françaises d’auteurs grecs contemporains mériteraient un sujet à part entière. Les indexer serait un travail de bénédictin. Et puis, il n’est plus aussi difficile de les trouver que par la passé, Internet aidant : qui cherche trouve. Il faut saluer l’effort de quelques éditeurs français qui, outre les auteurs grecs les plus connus (comme Pétros Markaris) publient des auteurs plus atypiques.

Voir par exemple la sélection de la librairie « Ombres blanches » à Toulouse :

http://www.ombres-blanches.fr/dossiers/litterature-poesie-theatre/litterature-traduite/litterature-grecque-contemporaine.html

Ou des franc-tireurs comme Babis Plaïtakis, dont les romans historiques font leur petit bonhomme de chemin dans le monde entier (« Le Greco et Le Grand Inquisiteur », AlterEdit, 2005, « Alcibiade l’Enfant terrible de la Grèce », L’Harmattan, 2012).

 

 

 

PL

Publicités
Publié dans α / Littérature / Textes Λογοτεχνία / Κείμενα, λ / Liens utiles & multimédia Χρήσιμες συνδέσεις & πολυμέσα
One comment on “La littérature grecque sur Internet – livres audio, livres libres de droits, commandes en ligne Η Ελληνική λογοτεχνία στο Διαδίκτυο – ομιλούντα βιβλία, βιβλία ελεύθερα πνευματικών δικαιωμάτων, παραγγελίες στο Διαδίκτυο (mis à jour août 2017)
  1. Bdk dit :

    Merci pour ces dernières contributions au site qui nous ouvrent beaucoup de pistes .
    Filika
    Jean-Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


< radios de Grèce & de Chypre

< TV : Chypre, Dodécanèse, Crète

Articles récents
%d blogueurs aiment cette page :