Découvrir la littérature grecque grâce à Emile Legrand

Émile_Legrand

Peu de philhellènes connaissent Emile Legrand (1841-1903).

On lui doit pourtant, avec d’autres comme le grec Constantin Sathas (1842-1914), d’avoir fait découvrir aux Français du 19ème siècle des pans entiers de la littérature grecque. En traduisant ou en éditant des textes allant du Moyen âge (comme l’épopée de Digénis Akritas) jusqu’à son époque.

Son principal mérite est d’avoir su sortir de la fascination monomaniaque pour la Grèce ancienne qui hantait la plupart de ses contemporains. Une fascination qui a forgé cette image parcellaire de la culture grecque, totalement déséquilibrée, limitée à l’antiquité classique, causant cette ignorance crasse, palpable encore aujourd’hui, pour tout ce que la grécité a produit au Moyen âge et aux époques plus récentes.

legrand_digenis

Grâce à Internet, l’oeuvre d’Emile Legrand se perpétue.

Ses traductions, libres de droit, sont faciles à trouver sur la toile (au format .pdf notamment), gratuitement. Elles comportent souvent une reproduction du texte grec sur lequel elles se fondent.

Il est bien sûr important de faire travailler les traducteurs modernes, qui font vivre cet intérêt pour la culture grecque, écrivent dans un langage qui nous est plus familier et disposent de davantage de sources que leurs prédécesseurs du 19ème siècle.

Mais pour qui veut s’initier à la littérature grecque médiévale, le travail d’Émile Legrand – on trouve parfois son nom sous la forme truculente Αιμύλιος Λεγράνδιος dans les éditions en langue grecque qu’il a préfacées – offre une première approche très accessible.

Nombre de ses traductions figurent dans la collection intitulée « Collection de monuments pour servir à l’étude de la Langue Néo-Hellénique ».

On peut suggérer une recherche sur ANEMI, la remarquable bibliothèque en ligne de l’Université de Crète, avec les items « Collection de monuments pour servir à l’étude de la Langue Néo-Hellénique » ou « Emile Legrand » :

http://anemi.lib.uoc.gr/search

Si vous passez par le cimetière du Montparnasse, ayez une pensée devant la tombe d’Emile Legrand.

En attendant, à vos liseuses, tablettes ou ordinateurs pour découvrir la littérature grecque médiévale. Entre autres…

PL

Droits d’auteur :
Si vous souhaitez citer ce billet paru sur le blog philiki.org (philiki.wordpress.com), ou en reproduire le contenu, merci d’en contacter l’auteur via les commentaires, pour autorisation (ces commentaires ne seront pas vus du public). Merci de respecter le travail des autres.
Si au contraire malgré notre vigilance, vous estimez qu’un billet reproduisant votre travail a excédé sans votre autorisation le droit de citation ou de reproduction pour information prévu par la Loi française, merci également de nous contacter pour retrait.
Publicités
Publié dans α / Littérature / Textes Λογοτεχνία / Κείμενα, ε / Moyen Âge grec Culture romaïque - gréco-romaine - "byzantine" Ελληνικός Μεσαίωνας Ρωμιοσύνη Ελληνορωμαϊκός "Βυζαντινός" πολιτισμός
One comment on “Découvrir la littérature grecque grâce à Emile Legrand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


< radios de Grèce & de Chypre

< TV : Chypre, Dodécanèse, Crète

Articles récents
%d blogueurs aiment cette page :