Rap grec (m. à j.)

(mise à jour des liens et des extraits vers Napster et Deezer : 2017

– Artémis & Efthimis poursuivent désormais une carrière solo)

* IL ETAIT UNE FOIS TERROR X CREW, UN GROUPE DE RAP GREC…


Un album de rap mêlant des vers en grec ancien et des rythmes hardcore… Impossible ? Le groupe Terror  X Crew l’a fait.

cd_terror

C’est en 1992 que Mc Artemis, Mc Efthimis et DJ Alx (pour la musique), se réunissent pour créer  Terror X Crew.

Dès le début les vers des Terror  X Crew tranchent avec le rap grec d’alors, par leur agressivité, par leur caractère politiquement incorrect. Le premier album des Terror X Crew est déjà une allusion à l’histoire grecque (« I Polis ealo », ou « la Ville [Constantinople] est tombée »). Mais leurs thèmes rejoignent ce qu’il est à présent coutumier d’attendre d’un groupe de rap « classique » : critique sociale, critique des institutions, etc.

Voici quelques titres d’alors : « O Ellinas pou ekhis sinithissi » / « Ο Έλληνας που έχεις συνηθίσει » (« le Grec auquel tu t’es habitué ») album « I Polis ealo » / « Η πόλις εάλω »(http://us.napster.com/artist/terror-x-crew/album/i-polis-ealo-the-city-was-captured/track/the-greek-youre-accustomed-to) « I ghevsi tou menous » / « Η γεύση του μένους » (« le goût de la fureur »http://us.napster.com/artist/terror-x-crew/album/i-gefsi-tou-menousthe-taste-of-fury) ; “Komposta” / « Κομπόστα«  (http://us.napster.com/artist/terror-x-crew/album/i-gefsi-tou-menousthe-taste-of-fury/track/the-compote).

 

txcportraita

 

Leur tournant, qui sera aussi leur chant du cygne, se produit en 2001, à la sortie de l’album intitulé, en grec ancien, « Essetai Imar » /  « Έσσεται Ήμαρ » (le titre qui signifie « un jour viendra », est tiré d’un vers de l’Iliade d’Homère).

L’album mêle tour à tour, des chansons en grec ancien ou des adaptations de chansons traditionnelles, et d’autres en grec moderne, à des sons électroniques ou hardcore. Des instruments traditionnels grecs (kanonaki, aulos), sont utilisés sur plusieurs morceaux, mais le tout demeure, incontestablement, du rap. Artémis, le chanteur du groupe, joue expressément sur la similarité entre le mot « rap » et les « rhapsodes », les troubadours de la Grèce antique qui chantaient l’Iliade et l’Odyssée, et se qualifie de « rhapsode » (« rapsodhos »).

Le livret qui accompagne l’album est parlant : à l’intérieur, tous les textes sont écrits à l’ancienne, en conservant tous le système des accents (polytonique) et des esprits antérieur à la réforme de l’écriture grecque.
 
Les textes constituent le tournant le plus marquant : c’est un plaidoyer pour le renaissance culturelle des Grecs ; on y parle d’une « colonisation d’un nouveau type » que subirait la Grèce sur le plan culturel et politique ; et l’album se conclut par un parallèle entre la vie d’Ulysse, revenu dans sa patrie après des années d’errance, et les Grecs qui devraient en faire de même en recréant un Hellénisme brillant et culturellement productif.

Ce changement de thème a divisé les fans du groupe : pour certains, cet album est la marque du génie et de l’audace du groupe. Pour d’autres, l’évolution de la thématique gêne : le groupe a quitté une thématique de contestation que d’aucuns avaient identifiée (peut-être hâtivement) comme de gauche ou comme liée à la mouvance anarchiste, pour rejoindre une parole de contestation plus patriotique, que l’on pourrait qualifier de « patriotisme culturel » et que d’aucuns qualifient de nationaliste notamment à travers un titre comme « To ksodi » / « Το ξόδι » (http://us.napster.com/artist/terror-x-crew/album/essete-imar/track/to-ksodi-skotadismos-va) ou encore « Ksipnios mesa sta oneira kapion allon » / « Ξύπνιος στα όνειρα κάποιων άλλων » (éveillé dans les rêves des autres), morceau n°8 de l’album (http://us.napster.com/artist/terror-x-crew/album/essete-imar/track/ksipnios-mesa-sta-onira-kapion-allon).

 

cd_terror
 

Le groupe lui-même ne survivra pas à cette évolution : DJ Alx quitte le groupe en 2002 et travaille depuis pour d’autres groupes.

Artémis et Efthymis continuent ensuite l’aventure à deux, et  sortent plusieurs albums.

Ils changent de son et s’orientent davantage vers  l’univers de la nuit, puis de la rue, à travers des titres comme : « Dika mas paidia » / « Δικά μας παιδιά », le morceau numéro 10 de l’album  « Egiresthe Agomen Entefthen » /  « Εγείρεσθε, Άγωμεν Εντεύθεν » (http://www.deezer.com/album/1079108).

1704_L

 
Puis ils reviennent à un rap original au son très grec comme le titre « Rimes apo Atsali – rythmi megali » / « Ρίμες από ατσάλι – Ρυθμοί μεγάλοι«  (rimes d’acier, grands rythmes) de l’album « O Dialektos tis arnissis kai o Akrivogios tis pistis’‘ / « Ο Διαλεχτός Της Άρνησης Κι Ο Ακριβογιός Της Πίστης » (http://fr.napster.com/artist/artemis–efthimis/album/o-dialehtos-tis-arnisis-ki-o-akrivogios-tis-pistis).

 

ACHETER LES ALBUMS :

En cherchant bien sur Google on trouve des sites sérieux pour commander depuis la France. A  défaut, voir les sites payants de musique en ligne.


Albums :

I Polis Ealo (la Ville est tombée), FM RECORDS, 1997.
I ghevsi tou menous (le goût de la fureur), FM RECORDS, 1999.
Essetai Imar (le jour viendra), FM RECORDS, 2001.

Singles :

Terror X Crew, STUDIO II RECORDS, 1995
Mi fovassai (n’aie pas peur), FM RECORDS, 1998
I ghevsi tou menous (le goût de la fureur), FM RECORDS, 1999.
Ksipnios mesa sta oneira kapion allon (éveillé dans les rêves des autres), FM RECORDS, 2000

Mise à jour des liens : 2017. Ne sont pas compris dans cette liste les albums d’Artémis & Efthimis ou les albums solos de l’un et de l’autre.

P.L.

philikibn

Droits d’auteur :
Si vous souhaitez citer ce billet paru sur le blog philiki.org (philiki.wordpress.com), ou en reproduire le contenu, merci d’en contacter l’auteur via les commentaires, pour autorisation (ces commentaires ne seront pas vus du public). Merci de respecter le travail des autres.
Si au contraire malgré notre vigilance, vous estimez qu’un billet reproduisant votre travail a excédé sans votre autorisation le droit de citation ou de reproduction pour information prévu par la Loi française, merci également de nous contacter pour retrait.
Publicités
Publié dans δ / Musique Μουσική
One comment on “Rap grec (m. à j.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


< radios de Grèce & de Chypre

< TV : Chypre, Dodécanèse, Crète

Articles récents
%d blogueurs aiment cette page :